Home / Zoom sur elles  / “Je suis devenue hôtesse de l’air par hasard.” Thia Brownsugar

“Je suis devenue hôtesse de l’air par hasard.” Thia Brownsugar

C'est par un concours de circonstances que Thia décide de devenir Hôtesse de l'air.

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je suis Thia Brownsugar, hôtesse de l’air, blogueuse, youtubeuse et créatrice d’évènements.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire ce métier ?

Je suis devenue hôtesse de l’air par hasard. J’étais au chômage et j’ai trouvé cette opportunité, j’ai foncé. Pour mon blog, j’ai commencé à écrire en vivant aux Etats-Unis et je me suis faite remarquer par un grand magazine en Martinique. Ma chaîne YouTube est une suite logique du blog.

Quelles formations réaliser pour accéder à ce métier ?

Pour être hôtesse de l’air il faut avoir le BAC et son Cabin Crew Attestation (CCA).

Quel est le plus difficile dans le parcours de formation ?

Pour être hôtesse de l’air, il faut véritablement croire en soi et en ses capacités. Il ne faut pas avoir peur d’apprendre. Il y a très peu de places pour un nombre incroyable de postulants. Pour la gestion de mon blog et de ma chaîne YouTube , j’essaie de me démarquer avec un contenu de qualité et différent de ce qui se fait déjà.

Où avez-vous réalisé vos stages ?

Je n’ai pas eu besoin de stage pendant ma formation

Est-ce difficile de trouver du travail à la fin de la formation?

J’ai eu beaucoup de chances de signer un CDI après 6 mois, mais de manière générale c’est très compliqué de trouver du travail tout de suite.


Pour être hôtesse de l’air, il faut véritablement croire en soi et en ses capacité.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier ?

C’est un métier épanouissant. On y apprend énormément de choses, on voyage beaucoup. Par contre, c’est un métier très dur. Il n’y a pas de jours fériés ni de Week-end. Nous sommes tout le temps fatigués.

Concernant mon blog, les échanges avec les lecteurs sont incroyables. Je travaille à me faire une place dans un secteur très compétitif.

Y’a-t-il des critères de sélection de beauté ?

Aujourd’hui, il n’y a plus de critères de beauté comme à l’époque et heureusement. Je suis une femme noire avec des cheveux crépus et ça ne choque personne. Pas sûr qu’en 1970, j’aurais pu être PNC.

Comment réussit-on à concilier vie privée et vie publique en passant son temps dans l’avion ?

C’est très compliqué, mais on y arrive. Il faut être entourée de personnes compréhensives et faire aussi beaucoup d’efforts de son côté pour faire en sorte que les choses marchent.

Auriez-vous une anecdote vécue à nous raconter ?

Il y en a tellement. Mes meilleurs moments sont certainement avec les enfants ou les personnes âgées qui voyagent pour la première fois, c’est très émouvant.

La Rédaction

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.