Home / Sport  / Salma Al-Majidi, première femme entraineur de football.

Salma Al-Majidi, première femme entraineur de football.

Salma Al-Majidi brise durement les codes. La jeune femme est présentée par la Fifa, la fédération internationale de football, comme la première femme arabe et soudanaise à prendre en charge une équipe d’hommes.

A 27 ans, elle est la seule femme du pays à entraîner une équipe masculine au Soudan.

 

Salma Al-Majidi brise durement les codes. La jeune femme est présentée par la FIFA (Fédération Internationale de Football) comme la première femme arabe et soudanaise à prendre en charge une équipe d’hommes dans le monde arabe. Elle a commencé à entraîner des équipes de moins de 13 ans et  16 ans du club Al-Hilal à Omdurman, ville jumelle de Khartoum, la capitale.

 

Plus jeune, elle se rendait aux séances d’entraînement de l‘équipe de son plus jeune frère, et restait attentive aux  instructions du coach. “A la fin de chaque séance, je discutais avec lui des techniques enseignées”, raconte Salma à l’AFP.

 

Je suis devenue coach car il n’y a toujours pas de place pour le football féminin au Soudan”, ajoute celle que son équipe surnomme affectueusement “Sister coach”.

 

Désormais coach de football à plein temps, rétribuée au même titre qu’un homme, elle a fait partie de la liste des 100 femmes qui inspirent, de la BBC en 2015.

 

 

 

Se battre dans un pays conservateur

 

En 2012, le Conseil islamique du Fiqh du Soudan a publié un décret religieux qui interdisait la formation d’une équipe nationale féminine de football dans le pays. La raison ? C’est un “acte immoral”.

 

Alors que ce décret a poussé la plupart des femmes soudanaises à abandonner leurs rêves de devenir footballeuses professionnelles, Salma al-Majidi l’a contourné en devenant coach de football. Son parcours n’a pas été facile.

 

“Le Soudan est une communauté de tribus dont certaines estiment qu’une femme doit rester à la maison”, indique Mme Majidi, titulaire d’un diplôme universitaire de comptabilité et de gestion.

 

Après avoir brisé les barrières dans un pays hautement conservateur, sa participation au football envoie un message fort aux hommes au Soudan.

 

Ce pays d’Afrique orientale régi par la loi islamique depuis 1983 et qui décourage les femmes à la pratique du football, un sport pourtant répandu dans le monde arabe.

 

 

Salma al-Majidi, acknowledged by FIFA as the first Arab and Sudanese woman to coach a men's football team in the Arab world, coaches players of the Al-Ahly Al-Gadaref club during a training session in the town of Gedaref, east of Khartoum on February 17, 2018.<br /> In Sudan where a women's national football team remains a distant dream, Salma al-Majidi knew the only way to take part in her beloved sport was to coach... and that had to be men. / AFP PHOTO / ASHRAF SHAZLY - afrocadre

 

“Il y a des restrictions mais je suis déterminée à réussir. Mon message aux hommes en général est de donner une chance aux femmes de faire ce qu’elles veulent”, déclare la jeune femme, élevée dans une famille conservatrice, qui a elle-même subi le rejet de certains proches.

 

Déterminée à réussir, elle a hâte d’entraîner une équipe internationale un jour. En effet, elle possède non seulement le badge “B” de la Confédération Africaine de Football, ce qui signifie qu’elle peut entraîner n’importe quelle équipe de première division à travers le continent, mais elle a aussi déjà entraîné quatre clubs masculins soudanais. (Al-Nasr, Al-Nahda, Nile Halfa et Al-Mourada). 

 

Deux des clubs ont même dominé les championnats locaux lorsqu’elle était leur coach.

 

La seule autre femme à avoir acquis une certaine notoriété dans le milieu du football soudanais est Mounira Ramadan, arbitre dans les années 1970.

 

Paul Emmanuel Ndjeng
Spécialiste/formateur/Consultant en Inbound/Content Marketing, Rédacteur Web
Je suis un mordu d'internet qui a sur faire de sa dépendance sa passion et son gagne pain. A ma 10e année d'expérience en production de contenu pour internet, j'accompagne entreprises et individuels dans l'amplification de la visibilité de leur activité sur internet.
Paul Emmanuel Ndjeng on FacebookPaul Emmanuel Ndjeng on LinkedinPaul Emmanuel Ndjeng on Twitter

paul.emmanuel@inbound361.com

Je suis un mordu d'internet qui a sur faire de sa dépendance sa passion et son gagne pain. A ma 10e année d'expérience en production de contenu pour internet, j'accompagne entreprises et individuels dans l'amplification de la visibilité de leur activité sur internet.

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.