Home / CULTURE  / LITTERATURE  / My father’s daughter , au cœur d’une adoption

My father’s daughter , au cœur d’une adoption

En 1974, Hannah Pool a été adoptée dans un orphelinat en Érythrée et amenée en Angleterre par son père adoptif blanc. Elle a grandi incapable d'imaginer ce que cela devait être de regarder dans les

En 1974, Hannah Pool a été adoptée dans un orphelinat en Érythrée et amenée en Angleterre par son père adoptif blanc. Elle a grandi incapable d’imaginer ce que cela devait être de regarder dans les yeux d’un parent de sang jusqu’au jour où une lettre est arrivée d’un frère qu’elle ne savait pas avoir. Ne sachant pas quoi faire de la lettre, Hannah la cacha.

Mais elle n’a pas pu l’oublier, et dix ans plus tard, elle a finalement décidé de retrouver sa famille érythréenne survivante et a entrepris un voyage qui l’éloignerait de la zone de confort de son mode de vie métropolitain pour affronter la pauvreté et l’oppression d’une vie qui aurait pu être si facilement la sienne.

La Rédaction

redaction@afrocadre.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.