Home / CULTURE  / ARTS  / Dance Theatre of Harlem, l’école de danse classique qui promeut la diversité.

Dance Theatre of Harlem, l’école de danse classique qui promeut la diversité.

Créée en 1969, le Dance Theater d’Harlem est une institution de danse visant à démocratiser la danse classique pour tous. Ses studios se situent dans le quartier d’Harlem à New York.

Créée en 1969, le Dance Theatre d’Harlem est une institution de danse visant à démocratiser la danse classique pour tous. Ses studios se situent dans le quartier d’Harlem à New York.  

« Thank you, Arthur Mitchell » 

1969. La date de sa création coïncide avec la période des combats raciaux aux Etats-Unis. Arthur Mitchell est un homme afro-américain. Il rêve de devenir danseur classique, chose qu’il va accomplir. Le danseur sera l’un des seuls noirs de sa génération à pratiquer cette danse, dans une Amérique ségrégationniste.

Constatant que le milieu manque cruellement de diversité ethnique, il décide d’entraîner, à l’aide de son ancien maître de ballet Karel Shook, les jeunes talentueux nourrissant le même rêve que lui plus jeune. Il voulait « leur donner un sens de discipline et d’éducation dans leurs vies » disait-il. Les deux hommes accueillent cette jeunesse dans un garage. Petit à petit se crée ce qui sera plus tard le Dance Theatre d’Harlem.  

« The power of art to make a difference ».   

Da’ Von Doane in “Gloria” – Crédits : Rachel Neville 

Dance Theatre of Harlem : l’école de danse classique pour tous.

The Dance Theatre d’Harlem s’est donné trois missions :

**** Promouvoir la diversité au sein de ses troupes de danse et offrir des ballets d’une qualité supérieure.  Les chorégraphies sont proposées par des chorégraphes comme George Balanchine et Robert Garland ; et ont pour objectifs en partie, de célébrer la culture Afro-américaine .

La compagnie de danseurs effectue des tournées aux Etats-Unis et dans le monde entier et abhorre avec fierté la diversité ethnique de ses danseurs.

DTH mourns the passing of Allen Sampson, former Company Artist and friend (January 1, 1956-August 6, 2020) | Crédits : Martha Swope
Virtual Ballet Series with Dougla – Crédits : Rachel Neville

« Il n’y avait pas de sens de militantisme autour de cette idée que de rendre visible les personnes noires dans cette forme d’art. C’était plutôt pour Mitchell l’envie de faire comprendre aux danseurs qu’ils pouvaient définir leur propre identité. Ils n’avaient pas à laisser la perception des autres le faire. » 

Virginia Johnson , Directrice artistique. 
Anthony Santos | Photo by Rachel Neville

Depuis quelques jours maintenant ont commencé les auditions afin de sélectionner les danseurs pour 2021-2022.

**** Donner leur place et encourager les jeunes dont c’est la passion. Le studio de danse propose des cours pour les jeunes âgés de 3 à 18 ans  pour leur permettre de développer leurs compétences dans le domaine.

Crédits : Rachel Neville
Crédits :  Rachel Neville

**** Proposer à leur public une éducation artistique de qualité avec une sensibilisation sur la communauté afro-américaine et des exemples de réussite inspirants.  

Des cours et séances de sports sont aussi disponibles virtuellement (détails des classes virtuelles sur https://www.dancetheatreofharlem.org/dthondemand/ ).  

L’art engagé  

Pour le magazine Kinfolk, l’actuelle directrice artistique Virginia Johnson qui a connu les débuts du studio de danse explique l’impact des mouvements pro noirs sur son essor : « Il n’y avait pas de sens de militantisme autour de cette idée que de rendre visible les personnes noires dans cette forme d’art. C’était plutôt pour Mitchell l’envie de faire comprendre aux danseurs qu’ils pouvaient définir leur propre identité. Ils n’avaient pas à laisser la perception des autres le faire. » 

Anthony Santos l Crédits : Theik Smith

C’est ainsi qu’au nom de la liberté le Theatre fut créé. Celle d’être, et de faire peu importe sa couleur ou son origine sociale. Mais, l’art accompagne souvent bien les combats sociétaux. Lors des élections américaines de 2020, le Theatre participait sur Instagram à l’hashtag #DANCE2VOTE en vue d’encourager ses abonnés(es) à aller voter pour faire la différence, « the power of art to make a difference ».   

Sources :  

Découvrez notre rubrique art : https://afrocadre.com/category/culture/art/

Aminatou Tall
Apprenti journaliste

tallwelly@gmail.com

Apprenti journaliste

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.