Création d’entreprise : comment construire son Business Model ?

Monter sa propre entreprise est un projet formidable. Un projet qui séduit, aujourd’hui, de plus en plus de femmes convaincues d’avoir trouvé d’avoir une idée et le concept idéal.

Toutefois, avant de se lancer dans entrepreneuriat, il est indispensable de réfléchir à quel business model, ou modèle économique, mettre en place. Ce document doit établir un état des lieux complet de votre entreprise sur son marché, sur lequel figurent le positionnement, les objectifs, les moyens, les ressources et les principes de fonctionnement de votre activité.

La création du modèle économique de son entreprise est important au préalable de la démarche, dans la mesure où c’est lui qui va vous permettre de créer de la valeur et ainsi générer des revenus pour pérenniser votre activité.

C’est pour cette raison qu’a été conçu le Business Model Canvas qui vous permettra de mettre à plat le modèle économique de votre entreprise. Comment fonctionne-t-il ?

La proposition de valeur

La proposition de valeur, c’est une promesse que vous allez faire à vos clients. Par vos produits ou vos services, vous allez apporter une solution à une problématique et leur apporter un bénéfice. Votre proposition de valeur doit également faire ressortir les arguments qui vous démarquent de vos concurrents. Une étude de la concurrence est donc indispensable afin de pouvoir s’en différencier sur différents éléments (produit/service, prix, distribution et promotion).

Définir sa proposition de valeur est la clé de voute de votre business plan dans le sens où elle va vous permettre de clarifier votre offre de produits ou services et ainsi inspirer la confiance de vos clients.

La segmentation client

Réflexion très importante car il ne faut pas perdre à l’esprit que lorsque l’on veut tout vendre à tout le monde, on ne vend rien à personne ! Il s’agit ici de savoir à quelle typologie de clients vos produits ou services s’adressent, à qui vous allez apporter de la valeur. Vous ne pourrez, par exemple, pas adopter la même stratégie si vous ciblez les seniors ou les 18 – 25 ans.

Vous devez comprendre les besoins de vos clients pour adopter une communication efficace. Il est donc primordial de segmenter votre clientèle de manière à définir des groupes de personnes qui ont les mêmes besoins ou qui font face aux mêmes problématiques.

Localisation, profession, revenus, cycle de vie, style de vie, centre d’intérêts, valeurs, mode de consommation, usage de votre produit… Il est impératif d’identifier vos différents segments de clientèle afin de bien positionner vos produits et services, et d’ajuster au mieux votre offre et vos communications.


Les canaux de distribution

Par quel moyen allez-vous rentrer en contact avec votre clientèle et commercialiser vos produits ou services ? Plusieurs propositions s’offrent à vous : Magasin, internet, salon, intermédiaires.La connaissance de votre cible est déterminante dans le choix de vos canaux de distribution. Il y a les canaux directs : votre magasin, votre site internet, vos commerciaux. Et les canaux indirects : revendeurs, grossiste, marketplace,Apple, par exemple, utilise des canaux directs avec ses Apple Store et son site internet, mais aussi des canaux indirects en commercialisant ses produits sur des sites marchands comme Amazon, Cdiscount ou via des revendeurs tels que les opérateurs téléphoniques. Autre exemple, celui d’une femme qui lance sa ligne de vêtement.

Elle aura la possibilité de commercialiser ses produits à la fois dans sa boutique, sur son site internet, mais aussi via des intermédiaires ou encore sur les réseaux sociaux.

La relation client

Vous devez réfléchir, en amont, à la stratégie que vous allez adopter et aux moyens que vous allez utiliser pour communiquer et fidéliser vos clients. Le contact physique, votre service client, les réseaux sociaux, le marketing direct (SMS, emailing, courrier postaux), votre blog, votre site internet, la publicité ou encore le téléphone… Encore une fois, connaître sa cible vous permet d’adapter votre communication client sur le support le plus efficace.

Ensuite, réfléchissez à la relation que vous allez entretenir avec votre clientèle. Allez-vous échanger régulièrement avec eux via les réseaux sociaux ? Les fidéliser avec des cadeaux ? Leur partager du contenu via votre blog ?

L’entrepreneuse Hapsatou Sy, par exemple, entretient une relation très privilégiée avec ses clients. Une relation qui va au-delà de l’aspect commercial car en plus d’utiliser les réseaux sociaux au quotidien pour échanger avec sa commun, la Sénégalaise livre un cupcake pour l’anniversaire de chacun de ses clients. Recette efficace quand on analyse le succès de l’entrepreneuse.

Les sources de revenus

Identifier ses sources de revenus, c’est comprendre comment vos produits vont vous faire gagner de l’argent et à quel moment. Ventes, abonnement, frais, location… A vous de trouver quelle est la source de revenus la plus adaptée à votre activité ainsi qu’à vos clients. L’étude de votre parcours client pour permettra d’identifier à quel moment faire payer vos clients.

Un même business model peut comporter plusieurs sources de revenus différentes. Prenons l’exemple d’une femme qui lancerait un site de vente de cosmétiques en ligne. La vente de ses produits étant sa principale source de revenus, cette femme pourra également commercialiser des espaces publicitaires sur son site internet.

Les ressources clés

La réalisation de vos objectifs va nécessiter des ressources. Dans ce bloc, vous devez faire l’inventaire de toutes ces ressources dont vous aurez besoin pour le lancement et la vie de votre entreprise. Ces ressources sont physiques (machine, bâtiment, terrain), intellectuelles (brevet, logiciel, marque), humaines (collaborateurs) et financières. Si par exemple vous souhaitez ouvrir un salon de coiffure, vous aurez besoin de matériel et donc de ressources physiques (ciseaux, lavabos, crèmes…), mais aussi de ressources humaines si vous souhaitez vous développer, en recrutant des collaborateurs.

Les partenaires clés 

Vos compétences suffisent-elles à votre projet ou avez-vous besoin du soutien d’un prestataire ou de partenaires extérieurs ? Les partenaires clés représentent toutes les personnes ou organismes qui pourront vous apporter une aide, qu’elle soit financière, humaine ou logistique. Distributeurs, sous-traitants, intermédiaires, ce sont les personnes ou des organismes stratégiques sans qui votre projet n’est pas possible.

Par exemple, une femme qui se lance dans la création de bijoux pourra avoir besoin, pour son activité, de faire appel à un fournisseur pour la matière première, de travailler avec un intermédiaire pour commercialiser ses produits ou encore d’un influenceur pour se faire connaître. Tous ces intervenants sont des partenaires clé.

Les activités clés

Les activités clés sont les activités indispensables au bon fonctionnement du modèle économique de l’entreprise. Ce sont celles qui créent le plus de valeur.

Une entreprise peut avoir plusieurs activités clés. Elles peuvent concerner la fabrication et le développement d’un produit, sa promotion, ou encore sa vente. Prenons l’exemple d’une agence immobilière. Son activité principale étant la vente ou la location de biens immobiliers, cette entreprise aura également d’autres activités clés comme la recherche de biens ou encore les visites clients. Ce ne sont pas ces activités qui génèrent le plus de valeur pour l’agence, mais elles sont pourtant indispensables dans son processus de vente.

La structure des coûts 

La structure des coûts comprend l’ensemble des charges liées au fonctionnement de votre activité. Vous devez prévoir tous les coûts éventuels que vont générer le lancement et la vie de votre activité. Ils sont répartis comme suit : les charges fixes comme par exemple un loyer et les charges variables qui fluctuent en fonction de votre production. Les charges directes concernent un produit en particulier alors que les charges indirectes concernent l’ensemble des produits.

Il est indispensable de toutes les lister pour savoir les quelles seront prioritaires et les quelles seront les plus couteuses car sans cela, vous ne pourrez pas monter votre tableau de financement.

Prenons l’exemple d’une femme qui décide de lancer une agence de webmarketing. Le loyer de ses locaux représente une charge fixe alors que le budget marketing et communication pour se faire connaître représentera, lui, une charge variable.

À propos de l'auteur /

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour effectuer la recherche