Home / Santé  / Comment apaiser les pensées négatives ?

Comment apaiser les pensées négatives ?

Que vous soyez entrepreneur.e ou salarié.e, dans la vie

Que vous soyez entrepreneur.e ou salarié.e, dans la vie il est souvent question de passage à l’action : créer son entreprise, aller demander cette augmentation, postuler dans cette entreprise.

Mais voilà, vous êtes bloqué.e et vous ne savez pas pourquoi, ou vaguement. Vous savez que quelque part en vous se cachent des peurs sans vraiment parvenir à les identifier. Une autre chose que vous avez sûrement du mal à identifier, c’est la manière dont se manifestent ces peurs, ces blocages.C’est de cela dont on va parler. Nos blocages peuvent se manifester de différentes façons mais nous allons parler des pensées négatives envahissantes ou autrement dit les pensées limitantes.

Ces pensées, souvent, elles créent de l’auto sabotage, elles nous empêchent d’atteindre nos objectifs. Prenons par exemple une personne qui souhaite postuler à une offre d’emploi et qui se dit en elle-même :

  • « Mais ils ne vont jamais me prendre, je ne suis pas assez qualifié.e.».
  • « Y a bien meilleur.e que moi ! Pourquoi ils s’arrêteraient sur mon CV»
  • « J’ai pas assez d’expérience».
  • « J’ai pas fait une grande école ».

Toutes ces pensées tourneront en boucle dans sa tête sans qu’elle s’en aperçoive et parfois pendant plusieurs jours. Elles alimenteront sa peur de passer à l’action et pourront même devenir des croyances qu’elle tiendra pour vraies. La bonne nouvelle c’est qu’il existe des moyens d’apaiser cette petite voix et même d’en faire votre alliée.

C’est vous qui réalisez le film alors vous pouvez décider d’une fin heureuse.

La première chose que vous pouvez tester, c’est tout simplement de penser positivement. Vous me direz que c’est trop simple mais pourtant c’est l’une des premières solutions. La petite voix crée des scénarios catastrophes alors qu’elle ne connait pas l’avenir et nous, nous lui donnons du crédit. Ou en tous les cas, nous lui donnons plus de crédit que nous n’en donnons à cette autre petite voix qui aimerait aussi prendre la parole pour nous dire que tout va bien se passer.


Une fois que vous avez pris conscience de cela, vous avez fait une grande partie du chemin. Ensuite, vous pouvez vous exercer à ceci. Pour chaque scénario catastrophe que votre petite voix aura créé :

1/ Ecrivez en face une solution ou un plan B si la catastrophe devait vraiment arriver.Exemple : « Si je ne suis pas pris.e à ce poste, j’ai encore trois entreprises à contacter ». Ecrivez-en autant que vous voulez.

2/ Ecrivez une fin heureuse, une fin qui vous serait favorable. C’est vous le réalisateur ou la réalisatrice du film, n’oubliez pas ! Par exemple, si vous souhaitez lancer une nouvelle offre que des concurrents ont déjà mise sur le marché, vous pouvez écrire ceci :

« Même si d’autres ont déjà fait la même offre de service que moi et avant moi, la mienne se vendra tout de même car les gens achètent aussi pour qui nous sommes et pas seulement ce que nous faisons. Il y a de la place pour tout le monde même quand il y a de la concurrence car chaque prestataire est unique en son genre. »

Petits pas après petits pas, vous arrivez à destination.

La deuxième chose que vous pouvez faire, c’est écrire sur une feuille le tout premier petit pas que vous pourriez faire pour aller vers votre objectif. Il faut vraiment que ce soit une toute petite première étape, très accessible, qui ne vous fasse pas trop sortir de votre zone de confort.

Faire cela a un double avantage. Premièrement, se mettre en action fait cesser les pensées envahissantes car nous mobilisons notre cerveau à autre chose. Et deuxièmement, vous avez accompli une tâche qui vous rapproche de votre objectif et cela augmente votre satisfaction et votre motivation.

Par exemple, vous pouvez rédiger votre offre sur le papier. Cela a le mérite de la rendre un peu plus concrète et souvent de nouvelles idées ou des ajustements vont jaillir.

Servez-vous de vos émotions agréables pour retrouver vos ressources


Et enfin, la dernière chose que vous pouvez faire, c’est de prendre un temps pour réveiller en vous des émotions agréables au service de l’action que vous devez mener et qui vous fait peur. Pour cela, suivez cette expérience :

* Asseyez-vous confortablement dans un endroit calme, silencieux ou avec une musique inspirante sans parole.

*Identifiez la ressource, la qualité, la compétence dont vous auriez besoin pour faciliter votre passage à l’action. Par exemple, affirmation de soi, courage.

*Retrouvez une situation précise de votre passé où cette qualité, compétence,ressource était présente.

*Fermez les yeux (si cela rend l’expérience plus agréable et plus facile pour vous).

*Remémorez-vous visuellement le lieu, les gens etc, réentendez les bruits, les sons, les voix que vous aviez entendus.

*Maintenez l’expérience jusqu’à ce que vous ressentiez de nouveau dans votre corps les sensations que vous aviez ressenti ce jour-là (par exemple peut-être avez-vous chaud ? peut-être y a t-il un sourire qui se dessine sur vos lèvres ? peut-être avez-vous le torse qui se bombe ?

*Remémorez-vous que par le passé vous avez déjà fait preuve de (ajoutez la ressource nécessaire).

*Maintenez l’expérience le temps que cela vous fait plaisir et surtout jusqu’à ce que vous sentiez que vos peurs et vos pensées limitantes sont apaisées voire même ont disparu.

*Lorsque l’expérience est terminée, faites le premier petit pas que vous avez noté en point 2. Avec ces trois propositions visant à agir sur vos pensées, votre comportement et vos émotions, vos pensées négatives seront apaisées et vous serez plus à même de passer à l’action.

La prochaine fois que vous entendez cette petite voix (qui au final vous veut du bien je vous rassure car son intention positive est de vous protéger, par exemple, des émotions que vous ferait ressentir un éventuel échec) essayez ces trois astuces et revenez me dire en commentaire si cela vous a aidé.e.

Carole Beneba
Coach personnelle et professionnelle et psychopédagogue positive.
Carole Beneba on FacebookCarole Beneba on InstagramCarole Beneba on Linkedin

carole@aliyinza.com

Coach personnelle et professionnelle et psychopédagogue positive.

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.